Parents efficaces, la méthode “sans perdant” pour résoudre les conflits!

Ou quand la solution est acceptable pour les deux partis, par entente mutuelle sur la solution à adopter.

En réalité cette méthode “sans perdant” n’est pas aussi innovante que ça, sauf que l’on a pas l’habitude de l’employer avec les enfants. On emploie souvent cette méthode pour résoudre des conflits entre des individus qui possèdent des pouvoir égaux, ou relativement égaux (associés, pour établir des ententes sur des projets dans une entreprise, mari et femme pour régler des différents, etc…).

C’est une méthode qui n’emploie pas le pouvoir ou autrement dit qui ne va pas se servir de la faiblesse de l’autre pour arriver à ses fins.

Alors comment cette méthode fonctionne?

Le parent demande à l’enfant de participer avec lui à la recherche d’une solution acceptable pour tous les deux. L’un et l’autre peuvent donner des solutions possibles. Ils évaluent ensuite ces suggestions de manière critique et puis en viennent à prendre une décision acceptable pour tous les deux. Pas besoin de convaincre l’autre de la bonne solution puisqu’elle a été choisie et accepté par les deux parties. Pas besoin de faire appel au pouvoir pour forcer l’acceptation, puisque personne n’oppose de résistance à la décision.

On peut résumer la méthode en six étapes distinct:

1ère étape: Identifier et définir le problème

2ème étape: Enumérer des solutions possibles

3ème étape: Evaluer les solutions

4ème étape: Choisir une solution

5ème étape: Appliquer la solution

6ème étape: Evaluer les résultats de la décision et la modifier si besoin.

Pour bien comprendre voici un exemple tiré directement du livre sur un conflit que rencontre souvent les parents, faire ranger sa chambre à son enfant.

Selon une mère qui a participé au programme de formation du Dr Gordon, voici comment ce sont passée les choses chez elle:

La mère:    Sylvie j’en ai assez de te réprimander au sujet de ta chambre, et je suis certaine que tu es toi même fatiguée de toujours m’entendre revenir sur cette question. De temps en temps tu la nettoies, mais la plupart du temps elle est en désordre et ça me fache. Essayons une nouvelle méthode que j’ai appris dans mon groupe de parents. Essayons de voir si nous réussissons à trouver une solution que nous pouvons accepter toutes les deux, qui nous donnera satisfaction à l’une et à l’autre. Je ne veux pas t’obliger a nettoyer ta chambre si cela te rend maheureuse, mais je ne veux pas non plus être mal à l’aise ni fâché contre toi. Comment pourrions-nous résoudre ce problème une fois pour toutes? Es-tu prête à essayer?

Sylvie:    Je veux bien essayer, mais je sais qu’à la fin je vais devoir nettoyer.

La mère:    Non. Ce que je suggère c’est que nous trouvions une solution qui nous soit acceptable à toutes les deux, pas seulement à moi.

Sylvie:    Tiens, j’ai une idée. Tu n’aimes pas faire la cuisine, mais tu aimes nettoyer, et moi je déteste nettoyer et j’aime faire la cuisine. En plus de cela, je veux pratiquer et m’améliorer sur ce point. Que dirais-tu si je préparais deux repas par semaine, pour toi, papa et moi, et si tu nettoyais ma chambre une fois ou deux par semaine?

La mère:    Tu crois que ça pourrait marcher? Vraiment?

Sylvie:    Oui, je serais vraiment contente.

La mère:   ça va, on peut essayer. Est-ce que tu offres également de laver la vaisselle?

Sylvie:   Bien sûr.

La mère:    ça va. Peut-être que maintenant ta chambre sera propre a mon goût. Après tout, c’est moi qui vais nettoyer.

Cet exemple montre que la troisième méthode offre des solutions multiples, sur mesure à chaque famille et qu’il n’y a pas de “meilleures” solutions, préfabriquées et qui sont figées une fois adoptés.  Ceci illustre également le fait qu’avec cette méthode l’enfant est motivé à appliquer la solution puisqu’il y a participé. Il s’est engagé dans le processus. Aussi le parent montre la confiance qu’il a en son enfant à respecter l’entente. Lorsque les enfants sentent que l’on a confiance en eux, ils sont beaucoup plus à même d’agir de façon responsable.

Dans un prochain article nous verrons d’autres “pourquoi” et en détails cette fois, de l’efficacité de cette troisième méthode.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
    3
    Partages
  • 3
  •  
  •  
  •  

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.